7 avril 2022 // Sortie de Libre Flot! //

C’est avec un ÉNORME soulagement que nous avons appris le transfert de Flo dans un hôpital civil de la région parisienne ce jeudi 7 avril.


Lundi 4 avril, alors que des actions de solidarités et des rassemblements avaient lieu un peu partout en France et en Europe suite à un appel international, ses médecins s’inquiétant de ne pouvoir assurer son suivi médical ont demandé son transfert dans un service spécialisé en nutrition. Pour cela il fallait négocier avec la justice pour lui permettre de quitter les services pénitentiaires. Le juge d’instruction qui avait fermement décidé de maintenir Libre Flot à l’isolement et en détention en février a du accepter après négociations avec les avocat.es sa libération pour raisons médicales.


Pour Libre Flot sa santé étant gravement en jeu il avait décidé de se réalimenter le 4 avril au soir, au 37ème jour de sa grève de la faim, dépité de ne voir rien bouger. Il n’était pas informé des négociations en cours, l’accès au téléphone étant relativement compliqué au sein de l’hôpital pénitentiaire.
Il nous fallait le voir pour le croire et c’est dans un suspens absolu que ses proches ont attendu son transfert dans un hôpital civil ainsi que la notification de sa libération sous bracelet électronique ce jeudi. Après son hospitalisation pour se rétablir de ces 37 jours sans s’alimenter, sa liberté sera soumise à des conditions strictes : travail, interdiction de circuler librement et de sortir du département, interdiction de communiquer avec certaines mis.es en cause, pointage et surveillance continue de sa position avec le bracelet électronique. Cela n’est donc pas équivalent à une véritable libération, et cette période sera comptabilisée dans la durée de « sa peine » déjà accomplie en plus des 16 mois à l’isolement…


Nous croyons que c’est l’ensemble de nos actions et de nos déterminations conjointes avec celle de Flo qui nous permettent de aujourd’hui de relever la tête et de crier enfin une première Victoire! Le combat est en revanche loin d’être terminé, puisque l’instruction est toujours en cours, que tout.es les accusé.es sont toujours contraint.es à des contrôles judiciaires plutôt strictes et que les accusations de terrorisme pèsent encore sur elleux. Nous n’avons toujours aucune idée de quand aura lieu le procès.


Les combats contre la prison et les quartiers d’isolement sont encore longs mais ne sont pas vains, continuons d’exprimer notre solidarité avec tous.tes les enfermé.es, les prisonniers et prisonnières. Un énorme Big up à l’Envolée, pour votre force et votre soutien !


CRÈVE LA TAULE ! LIBERTÉ POUR TOUS.TES !

Des ami.es de Toulouse

Exprimons notre solidarité avec les Inculpé.es du 8 décembre 2020 et Libre Flot toujours à l’isolement !

Gallery

This gallery contains 1 photo.

Le 8 décembre, cela fera exactement 1 an que la DGSI a fait irruption dans nos vies, arrêtant nos ami.es pour les enfermer et les accuser de terrorisme. L’instruction est toujours en cours, les libérations ont eu lieu petit à … Continue reading

10 mois derrière les barreaux pour des inculpé.es du 8 décembre

Gallery

This gallery contains 1 photo.

Le 8 décembre 2020, plusieurs perquisitions ont eu lieu aux quatre coins de la France, menant à l’arrestation de neuf personnes. Un des prévenus est placé à l’isolement depuis son arrestation le 8 décembre 2020, c’est-à-dire privé de tout contact avec d’autres détenus. Son isolement dure depuis dix mois et a été reconduit pour trois mois supplémentaires le 8 septembre 2021. Cette situation doit cesser au plus vite. Pour en témoigner, nous reproduisons ici une lettre qu’il a écrite depuis sa cellule d’isolement cet été. Continue reading